Nous suivre Stores & Fermetures

Virginie Barreau, directrice adjointe de communication d’Hydro France : « Nous avons fait le maximum pour aider nos clients »

La rédaction

Mis à jour le à

 

La profession au temps
de la Covid-19

Stores & Fermetures donne la parole aux acteurs de la filière.
L’annonce du confinement, ses effets sur la profession, comment les professionnels se sont organisés au temps de la Covid-19, leur capacité à réagir pour relancer l’activité le plus vite possible sans risque sanitaire, leur esprit d’innovation et de remise en question, les conséquences de la pandémie sur leur activité, leur vision de l’avenir à court et moyen... Ils se livrent.

 

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Virginie Barreau, directrice adjointe de communication d’Hydro France : « Nous avons fait le maximum pour aider nos clients »

Pendant les trois semaines d’arrêt de la production de ses usines françaises, comme pendant toute la durée du confinement, Hydro France a agit avec transparence, avec ses salariés comme avec ses clients. Virginie Barreau, directrice adjointe de la communication de Technal, Sapa et Wicona – les marques d’Hydro France – nous explique comment le groupe a soutenu les uns et les autres pour qu'ils puissent reprendre dans les meilleures conditions.

Quels ont été les effets de la pandémie et du confinement sur votre activité ?

La sécurité de nos collaborateurs et de nos clients étant notre priorité, nous avons pris la décision citoyenne de suspendre temporairement notre activité le 19 mars. La reprise partielle et progressive s’est mise en place à partir du 6 avril pour les marques Sapa, Technal, Wicona et Askey, une fois les règles sanitaires et de sécurité mises en place à 100 %.

Quelles mesures ont été prises dans l’organisation de votre entreprise pour vous adapter à la situation ?

Nous avons maintenu une permanence des équipes commerciales, techniques, logiciels et service clients. Tout au long du confinement, elles ont poursuivi en télétravail. Les équipes de production ont repris le 6 avril dans le respect des règles de sécurité et sanitaires, avec notamment des visières en Plexiglas sur les casques de sécurité.

Nous avons maintenu un lien fort avec nos clients en organisant des visio-conférences hebdomadaires avec des représentants des réseaux et un échantillon de clients représentatifs des différents marchés. Nous étions totalement transparents avec eux sur l’évolution de notre activité, nous faisions le point sur leurs reprises d’activité chez le particulier et dans le bâtiment en partageant les contraintes rencontrées, les bonnes pratiques… Nous avons fait le maximum pour les aider et les accompagner afin qu’ils reprennent le plus rapidement possible dans des bonnes conditions.
 

Comment le personnel a-t-il réagi/participé a ce dispositif de crise ?

Un blog interne dédié à la Covid a été créé pour communiquer avec les collaborateurs : des conseils pour s’occuper pendant le confinement jusqu’aux photographies et vidéos de collègues ont permis de conserver ce lien entre l’entreprise et les collaborateurs. Les équipes ont tout à fait compris les dispositifs mis en place et nous accompagnons les collaborateurs à revenir sur le site petit à petit afin de s’acclimater progressivement à notre nouvel environnement de travail et process (2 m de distance, gel hydro-alcoolique, utilisation d’un stylet pour la photocopieuse ou machine à café, sens de circulation, etc).

Avez-vous demandé des aides financières (PGE et autres) ?

Nous avons mis en place le chômage partiel pour nos équipes tertiaire et de production.

Quand et comment s’est déroulé le redémarrage de l’activité ?

Nous avons redémarré le 6 avril partiellement et progressivement en nous adaptant aux besoins de nos clients. Petit à petit, chacun a pris ses marques avec les règles sanitaires mises en place.

Quelles mesures et adaptations ont dû être prises en interne pour respecter les différentes consignes sanitaires ?

Nous avons aménagé certains postes de travail pour respecter la distance de 2 m, mis en place des sens de circulation afin de ne pas se croiser dans les couloirs et les escaliers… Les réunions s’effectuent uniquement par visio-conférence. Nous avons également mis en place une cellule de soutien psychologique pour l’ensemble de nos collaborateurs.

Quelles sont les conséquences à court terme sur votre volume d’activité et vos ventes ? Comment envisagez-vous l’avenir à court et moyen terme ?

La fermeture de nos clients a forcément engendré une baisse d’activité. Nous espérons que le mois de juin sera un bon mois. Si nous avons appris une chose pendant ce confinement c’est qu’il est difficile de prévoir l’avenir. Nous espérons que cette crise sanitaire est derrière nous et que qu'aucun autre événement ne viendra perturber l’activité économique d’ici la fin de l’année.

Qu’avez-vous appris durant cette période de crise sur votre process, sur les hommes et femmes qui travaillent avec vous ?

Les salariés étaient très inquiets pour eux et leur famille mais nous nous sommes également rendu compte qu’ils étaient très attachés à l’entreprise et soucieux de la reprise de l’activité.

Certains changements effectués pendant la période de confinement vont-ils perdurer, parce que vous vous êtes aperçus qu’ils étaient bénéfiques pour l’entreprise ?

Juste avant le confinement, nous démarrions à peine le déploiement du télétravail dans l’entreprise. Cette crise sanitaire a fait évoluer nos modes de travail et de communication. Poursuivre le télétravail et intensifier les visio-conférences afin de réduire les déplacements pour la planète et pour accroître notre efficacité sont autant de nouvelles habitudes à conserver !

Propos recueillis par Véronique Cottier - fin mai 2020

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter flash Stores & Fermetures


Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

PARIS

Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Plombier h/f

PARIS

Plombier h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Technicien BE Froid (H/F)

DOLE

Technicien BE Froid (H/F)

Il y a environ 80 ans, COLRUYT, petite entreprise familiale, voyait le jour...

Nous vous recommandons

MENREC, quatre entreprises du secteur associées pour le recyclage des menuiseries en fin de vie

MENREC, quatre entreprises du secteur associées pour le recyclage des menuiseries en fin de vie

Une première pour la filière… Quand deux fabricants de menuiseries concurrents, Atlantem Industries et FenêtréA,[…]

11/12/2020 | ProfessionFenêtres
Sepalumic lance une nouvelle palette de couleurs naturelles pour ses profilés

Sepalumic lance une nouvelle palette de couleurs naturelles pour ses profilés

Projet de réorganisation chez Hörmann France

Projet de réorganisation chez Hörmann France

Bau 2021 opte pour un format réduit et pour le digital

Bau 2021 opte pour un format réduit et pour le digital