Nous suivre Stores & Fermetures

Patrick Larhantec, président de 4Tro « La crise a mis en évidence les limites de l’interdépendance comme de l’isolement »

La rédaction

Sujets relatifs :

Patrick Larhantec, président de 4Tro  « La crise a mis en évidence les limites de l’interdépendance comme de l’isolement »

Patrick Larhantec, président du réseau national créé par des dirigeants d’entreprises spécialisées dans la conception, la fabrication et la pose de vérandas et de systèmes de fermeture pour l’habitation reste confiant : avec les outils digitaux, la communication, la capacité d’adaptation, 4Tro renouera vite avec la dynamique d’avant crise.

 

Comment se sont déroulés, pour votre réseau, la fin 2019 et le premier semestre 2020 ?

Le réseau 4Tro est jeune (Ndlr: il a été créé en mai 2016) et dirigé par des entrepreneurs en parallèle actifs au sein de leurs propres sociétés du domaine de la fermeture de l’habitat.
Notre développement jusque-là très progressif s’est accéléré sur la fin de l’année 2019 et le début 2020 avec l’arrivée de quatre nouveaux adhérents. Nous avions donc trouvé la bonne dynamique de recrutement mais aussi de services pour nos adhérents.
La crise sanitaire a mis un frein à la prospection car face à l’incertitude des débuts, les priorités de nos cibles étaient forcément différentes.
Cela a aussi stoppé l’opération commerciale de printemps de nos adhérents qui devait débuter le 20 mars. Nous avons rapidement mis en place une routine de visioconférences pour leur permettre d’échanger sur leurs problématiques et trouver des solutions concrètes et les informions aussi de toutes les mises à jour concernant tous les protocoles sanitaires. Nous avons mis à profit cette période pour créer de nouveaux outils (site Clicbaie.com, vidéo tuto pour les demandes de devis en ligne…).

Cette crise va-t-elle laisser des traces chez vous ? Si oui, lesquelles ?

Il y a des traces très positives sur le plan humain et ça nous en sommes très fiers ! Côté développement du réseau, les choses se sont forcément ralenties mais nous avons aussi appris, grâce à cette crise, à rebondir rapidement. Nous avons confiance.

Pensez-vous que cette période de crise sanitaire va renforcer l’importance pour les entreprises de la filière de travailler en réseau ? Pourquoi ?

C’est le fameux « Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». La crise a mis en évidence les limites de l’interdépendance comme de l’isolement. Le réseau est un organe de soutien et doit aussi apporter des solutions à ses adhérents. Au cœur d’une crise où il n’est pas toujours évident de sortir la tête de l’eau, c’est un atout considérable.

Quels sont vos axes de développement à court ou moyen ?

Aujourd’hui, nous sommes essentiellement présents dans l’Ouest de la France avec 17 membres et 20 points de vente. Nous voulons évidemment nous développer tout en restant sur une ambition nationale.
Par ailleurs, notre réseau dispose d’une agence de communication intégrée. Nous appuyons le développement commercial de nos adhérents en les accompagnant dans le développement de leurs propres outils dirigés B2C.
Depuis le confinement, nous maintenons nos rendez-vous exclusivement à distance en utilisant la plateforme Webex.
Le développement durable est un autre sujet que nous avons aussi commencé à intégrer dans nos échanges. Nous sommes conscients de l’impact du bâtiment sur l’environnement et voulons nous engager à faire notre part pour réduire les déchets imputables à la menuiserie. Nous soutenons plusieurs initiatives comme la plateforme Clic Baie de revente d’erreurs de côtes, produits d’exposition ou produits de menuiserie en seconde main ou Montadebois.fr.

Plus globalement, comment envisagez-vous les prochains mois pour votre réseau ? Pour le secteur en général ?

Nous sommes plutôt optimistes. Trois à cinq adhérents supplémentaires vont nous rejoindre d’ici la fin d’année. Une majorité de contacts vient de nos propres adhérents, ce qui atteste de leur niveau de satisfaction. Et nous continuons évidemment à développer nos services, en particulier au niveau de la communication.
En ce qui concerne le secteur d’une manière générale, là aussi nous voyons les choses de manière positive. L’amélioration thermique de l’habitat est une grande priorité et les aides prévues à cet effet vont nous permettre de maintenir un bon niveau d’activité.


Propos recueillis par la rédaction de Stores&Fermetures, octobre 2020.

Carte d’identité du réseau 4Tro
Création : 2016
Forme juridique : SAS
Nombre d’adhérents (octobre 2020) : 17
Nombre de points de vente (octobre 2020) : 20
Secteurs d’activité : fenêtres, portes, portes d‘entrée, portes de garage, portails, clôtures, volets, BSO, stores, vérandas, pergolas, carports, moustiquaires

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter flash Stores & Fermetures


RESPONSABLE COMPTABLE/ADMINISTRATION DES VENTES H/F

MASSY

RESPONSABLE COMPTABLE/ADMINISTRATION DES VENTES H/F

SOMAG est une entreprise à taille humaine qui intervient principalement en...


Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

PARIS

Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Plombier h/f

PARIS

Plombier h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...

Nous vous recommandons

Carole Ducrot, responsable du réseau Fenêtrier Veka « une progression comparable à  celle de 2019 »

Carole Ducrot, responsable du réseau Fenêtrier Veka « une progression comparable à celle de 2019 »

Digitalisation, développement durable, ouverture de nouveaux magasins, le réseau Veka continue d'avancer malgré l'absence[…]

19/11/2020 | Veka
Franck Gascoin, directeur commercial MéO : « Ensemble, nous sommes plus forts »

Franck Gascoin, directeur commercial MéO : « Ensemble, nous sommes plus forts »

Stéphane Genat, responsable animation réseau Concept Alu : « Nous voyons sereinement les mois prochains »

Stéphane Genat, responsable animation réseau Concept Alu : « Nous voyons sereinement les mois prochains »

Pascale Lentz, animatrice du réseau Décostory : « Le réseau est un réel soutien »

Pascale Lentz, animatrice du réseau Décostory : « Le réseau est un réel soutien »