Nous suivre Stores & Fermetures

K-Line soigne ses salariés

La rédaction

Sujets relatifs :

,
K-Line soigne ses salariés

Le nouveau bâtiment se distingue par sa façade double peau, très élégante, qui assure la protection solaire des locaux.

© ©K-Line

K-Line, premier fabricant français de menuiseries, a inauguré l'extension de son siège social des Herbiers (85). Un superbe bâtiment, dont la plus grande partie est consacrée au bien-être des salariés sur leur lieu de travail.

Prouesse architecturale pour s'intégrer dans le paysage vendéen, bâtiment performant tant sur le plan thermique qu'acoustique, lieu de travail et surtout lieu de vie confortable : l'extension du siège de K-Line conjugue toutes ces qualités. Il est aussi le fruit de quatre ans de chantier, dont deux ans de travaux. Tout a démarré en 2015. Suite à la création de 120 emplois au siège sur dix ans (2005-2015), une extension était devenue indispensable, «nos derniers bureaux dataient de 2004 », explique Bruno Léger, le directeur général. Ils'agissait d'accompagner le développement de l'entreprise, mais aussi de contribuer au bien-être des salariés.

Un lieu de travail et de vie

Ce projet de grande ampleur, pour lequel l'entreprise à investi 16 M €, a été confié à l'équipe nantaise du cabinet d'architectes AIA Life Designers. Le nouveau bâtiment s'étend sur 4500 m2. « Le bâtiment compte seulement 1 700 m2 de bureaux et d'espaces de travail, car il s 'agissait de construire aussi des lieux de vie, en gardant un maximum d'espaces verts », poursuit Bruno Léger. Le reste de l'extension est consacré aux équipements visant à améliorer le confort des salariés : outre un parking de 420 places, on trouve un restaurant d'entreprise, qui accueille déjà près de 200 personnes chaque jour, un amphithéâtre de 200 places, une salle de repos, un espace de détente et une salle de sport.

Un bâtiment efficace

Cette nouvelle aile est intéressante et réussie à plus d'un titre. D'abord, au niveau strictement esthétique.

« Ces bâtiments sont très beaux sur le plan des volumes, de la façon dont ils jouent les uns avec les autres, tous recouverts de cet aluminium gris», se réjouit le P-dg. «Il y a cette façade qui est sur l'avenue de la Maine, sérigraphiée blanche et qui représente des éclats de lumière, dont je pense qu'elle va devenir un emblème aux Herbiers. »

Concrétisation du savoir-faire de Ouest-Alu, cette façade assure également une fonction de contrôle solaire, puisqu'elle filtre 50 % des rayons du soleil, et laisse entrer suffisamment de lumière naturelle pour réduire l'usage de l'éclairage artificiel. Ensuite, à l'intérieur, les concepteurs sont parvenus à créer un parfaite connexion des lieux : entre l'ancien bâtiment et le nouveau, reliés par un atrium, véritable puits de lumière et lieu d'accueil digne de l'importance de l'entreprise, mais aussi entre les espaces de travail et de vie. « C'est aussi important pour les nombreux clients que nous recevons, que tout soit décloisonné. »

La fraîcheur sans la climatisation

Sur le plan technique, le bâtiment est un cas d'école. En effet, il n'est pas climatisé. « Mais évidemment, pour le confort d es équipes, il estconçu pour qu'il ne fasse pas plus de 25 degrés dans les bureaux. Et ça, c'était un énorme enjeu » .La solution choisie a été de construire en béton, laissé apparent sur les murs intérieurs et le plafond. «Nous avons tourné le dos au tout vitré, pour du voile béton percé ». L'isolation est à l'extérieur, toujours pour laisser le béton tel quel, et pour pouvoir ainsi prof i ter de l'inertie du matériau. La nuit, en été, les fenêtres s'ouvrent automatiquement.

« Les ouvrants sont motorisés et commandés par GTB et protégés des insectes et des oiseaux » .Cette sur-ventilation nocturne permet de faire baisser la température du revêtement, qui restitue cette fraîcheur la journée. Des panneaux rayonnants, dans lesquels circule de l'eau f roide l'été et chaude l'hiver, complètent le dispositif. «Nous avons testé lors de la période de canicule fin juin, et les j ours les plus chauds nous avons atteint un maximume 26°C, donc cela fonctionne. »

Améliorer le confort acoustique

L'autre point technique particulièrement travaillé sur ce bâtiment est le confort acoustique, élément capital, surtout lorsque l'on est en open space . « Nous avons travaillé avec des matériaux qui piègent les sons, notamment pour la moquette, mais aussi disposé des baffles acoustiques partout, d es cloisons recouvertes de matériaux absorbants dans les bureaux, dans le restaurant d'entreprise, l 'atrium, l'amphithéâtre… ». De plus, grâce à la double peau, l'extension atteint un isolement de plus 52 dB, assurant un confort acoustique exceptionnel.

notons que le bâtiment est par ailleurs certifié HQE (Haute qualité environnementale) et labellisé E2C1, il produit environ 26 000 kWh/an, grâce à 240 m2 de cellules photovoltaÏques semi-transparentes apposées sur l'atrium. une énergie autoconsommée pour la réfrigération des baies informatiques.

Esthétisme, technicité et protection de l'environnement… K-line a mis ses locaux en accord avec les produits qu'elle fabrique.

Une entreprise en bonne santé


Une entreprise en bonne santé

Avec un C. A. de 338 M€ en 2018, +10,8%vs 2017, K-Line est bien au-dessus de la croissance du secteur de la fenêtre, avec une hausse de 3,6% selon TBC Innovations. Des résultats surtout portés par l'effet de la f in du CITE, la bonne santé de la maison neuve et un fort développement du collectif et du tertiaire. L'entreprise compte par ailleurs s'appuyer sur sa nouvelle usine de Saint-Vulbas (01) pour implanter le prêt-à-poser K-Line sur le marché italien, très friand de menuiseries alu, mais avec des entreprises très atomisées. Pour ce faire, une structure de commercialisation a été ouverte en mars dernier, constituée d'une équipe de 10 personnes.

En 2018, K-Line a recruté 209 personnes, portant à 1 435 le nombre de ses salariés. Pour 2019, une cinquantaine de postes sont à pourvoir.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter flash Stores & Fermetures


Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

PARIS

Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Plombier h/f

PARIS

Plombier h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Technicien BE Froid (H/F)

DOLE

Technicien BE Froid (H/F)

Colruyt Prix-Qualité allient proximité & prix bas pour offrir à ses clients des...

Nous vous recommandons

Batiman, l’enseigne de menuiserie extérieure, intérieure et cuisines, poursuit son développement

Batiman, l’enseigne de menuiserie extérieure, intérieure et cuisines, poursuit son développement

En 2020, sept nouveaux magasins ont rejoint le réseau un peu partout en France, à commencer par la Normandie, à Saint-Marcel dans[…]

16/12/2020 | Menuiserie
Somfy prend 60 % du capital du réseau de réparation de volets roulants Repar’stores en 2021, 100 % en 2026

Somfy prend 60 % du capital du réseau de réparation de volets roulants Repar’stores en 2021, 100 % en 2026

Jean-Paul Mareschal, chargé de développement de Charuel, « gagner en visibilité, générer des  contacts »

Jean-Paul Mareschal, chargé de développement de Charuel, « gagner en visibilité, générer des contacts »

Jean-Philippe Duranton, Club AMCC : « Nous faisons tout notre possible pour répondre à toutes nos commandes »

Jean-Philippe Duranton, Club AMCC : « Nous faisons tout notre possible pour répondre à toutes nos commandes »