Nous suivre Stores & Fermetures

Guillaume Varobieff, responsable de Repar’Stores, « un réseau écologique par essence »

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Guillaume Varobieff, responsable de Repar’Stores, « un réseau écologique par essence »

Comment s’est passée l’année 2019 ?

Nous avons ouvert 13 nouvelles agences au premier semestre 2019 et en ouvrirons encore 12 au second semestre pour rester sur notre rythme de 25 ouvertures par an. Notre réseau compte à ce jour 212 agences réparties sur tout le territoire français. Après avoir réalisé 35,6 millions d’euros de chiffres d’affaire en 2018 et +29% par rapport à l’année 2017, nous poursuivons notre objectif 2019 de 44 millions d'euros.

Comment évolue votre marché ?
Nous intervenons sur un marché de niche estimé à + de 650 millions d'euros annuel pour un parc de volets roulants dépassant les 70 millions d'unités. Dix ans après la création de ce nouveau métier, l'organisation du marché n'a pas évolué et notre activité n'intéresse toujours pas les industriels fabricants, les assembleurs ou les installateurs.

Que représente le développement durable pour votre réseau ?
Repar’stores est écologique par essence : « réparer au lieu de changer ». Ainsi, sur les 100 000 interventions en 2018, nous avons réduit la production de près de 500 tonnes de déchets industriels. En 2020, nous allons dépasser le cap des 1000 tonnes. Nous voulons aller encore plus loin en recyclant nos déchets. Concernant la domotique, elle relève pleinement de notre activité et nos franchisés y sont régulièrement formés.

Quelle sera la principale évolution dans les années à venir sur votre activité ?
La principale évolution sera, selon nous, celle des modes de consommations et, pour notre activité, celle de l’expérience client. Nous travaillons à anticiper cela et avons par exemple créé un call center/ pôle planification au service de nos franchisés. Il permet de centraliser les appels téléphoniques des prospects et clients et de favoriser la réactivité des franchisés : prise d’appels entrants et sortants, planification de l’agenda des franchisés, validation des devis, etc. Ce service, appelé « Pôle Planification », est aujourd’hui opérationnel au siège de notre société avec l’embauche en un an de 10 collaborateurs dédiés. A terme, il devrait représenter 30 collaborateurs.
Propos recueillis par S&F, octobre 2019

Carte d’identité de Repar’Stores
Création
 : 2009
Statut : franchise
Nombre d’adhérents : 212
Nombre de points de vente : 220
Couverture : nationale
Secteurs d’activités : volets et stores

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter flash Stores & Fermetures


Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

PARIS

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), fondé en 1794, est un...


Chef de projet Immobilier MOA H/F

ST DENIS

Chef de projet Immobilier MOA H/F

L’Etablissement Français du Sang (EFS) assure ses missions de santé publique...


Directeur technique/ Responsable Bureau d’étude H/F

PARIS

Directeur technique/ Responsable Bureau d’étude H/F

L’American Battle Monuments Commission est une agence indépendante du...

Nous vous recommandons

Carole Ducrot, responsable du réseau Fenêtrier Veka « une progression comparable à  celle de 2019 »

Carole Ducrot, responsable du réseau Fenêtrier Veka « une progression comparable à celle de 2019 »

Digitalisation, développement durable, ouverture de nouveaux magasins, le réseau Veka continue d'avancer malgré l'absence[…]

19/11/2020 | Veka
Franck Gascoin, directeur commercial MéO : « Ensemble, nous sommes plus forts »

Franck Gascoin, directeur commercial MéO : « Ensemble, nous sommes plus forts »

Stéphane Genat, responsable animation réseau Concept Alu : « Nous voyons sereinement les mois prochains »

Stéphane Genat, responsable animation réseau Concept Alu : « Nous voyons sereinement les mois prochains »

Pascale Lentz, animatrice du réseau Décostory : « Le réseau est un réel soutien »

Pascale Lentz, animatrice du réseau Décostory : « Le réseau est un réel soutien »