Nous suivre Stores & Fermetures

Interview

François Guérin, dg du groupe Cetih : "notre priorité, consolider l'existant. "

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

François Guérin, dg du groupe Cetih :

Campé sur ses deux pôles, accueil et enveloppe du bâtiment, le groupe Cetih a connu une croissance forte ces dernières années, aussi bien interne qu'externe. Et continue d'avancer, notamment sur la domotique et la performance énergétique. Entretien avec le dg du groupe, François Guérin.

Où en est le groupe Cetih actuellement ?

Le groupe Cetih est organisé en deux grands pôles, le pôle accueil qui comprend notre activité historique de la porte d'entrée avec les marques Bel'M et Zilten mais aussi des produits complémentaires comme les marquises éclairées, les luminaires, une offre en design coordonné avec d'autres produits, les serrures motorisées, etc et le pôle enveloppe de l'habitat, qui regroupe les panneaux solaires, la ventilation, les fenêtres, etc, au service d'une démarche d'efficacité énergétique dans l'habitat. Notre marché est très orienté vers la maison individuelle même si ponctuellement nous pouvons fournir par exemple des fenêtres pour du petit collectif. Nous avons connu une croissance assez forte ces dernières années, tant interne par croissance organique qu'externe via des acquisitions en 2011 sur le marché de la fenêtre et en 2016 sur celui des panneaux solaires avec Systovi. Pour le futur, notre priorité est de consolider l'existant.

Quelles évolutions apportez-vous aux produits ?

Les attentes des clients s'inscrivent dans cette dynamique d'évolution vers l'habitat de demain, qui est écologique et digital avec une prise en compte du confort. La dimension domotique est importante pour gérer l'énergie dans l'habitat et nous avons développé des composants spécifiques en partenariat avec Delta Dore suivant leur protocole de communication X3D. Cette évolution domotique est indispensable pour bien gérer l'énergie du bâtiment, la sécurité, le pilotage des fenêtres et des volets roulants, etc. Un sujet est la labellisation E+C-, qui anticipe la future RE 2020 sur les thèmes de l'habitat écologique, de la performance énergétique et du confort. Nous sommes en négociation avec des constructeurs de Maisons individuelles pour tester des équipements gérés intelligemment dans le cadre de projets de construction labellisés E+C-. Le digital est nécessaire avec ses automatismes et son intelligence pour réduire l'empreinte écologique de l'habitat et consommer au plus juste quand c'est nécessaire. Néanmoins il ne faut pas oublier les fondamentaux que sont le confort et la réduction des consommations et éviter les surenchères technologiques avec le "tout connecté" .

Quelles sont les perspectives du groupe ?

Concernant le pôle accueil, nous sommes leaders sur la porte d'entrée et volontaires pour développer l'export sur le marché européen en commençant par les pays voisins mais ce sont des marchés de proximité, très dépendants des habitudes culturels et qui ne sont pas simples à pénétrer. Nous allons aussi continuer à structurer le pôle enveloppe. Ainsi en juin 2018 nous avons présenté un premier exemple de notre nouveau concept store, dit Koov. Cette nouvelle marque dédiée à la rénovation énergétique de l'habitat permet à nos clients professionnels de présenter et de vendre des portes, des fenêtres, de l'isolation bio-sourcée, des panneaux solaires ainsi que de la domotique, soit plus des deux tiers des problématiques posées par la recherche de performance énergétique dans l'habitat. Cette nouvelle approche à l'écoute du client final se déploie à la fois sur le plan physique avec le concept store et digital avec le web. Sur notre site web, le client peut réaliser en une vingtaine de minutes un auto-diagnostic assez fiable de sa maison puis prendre rendez-vous dans un point de vente et obtenir un chiffrage. L'idée est de développer un réseau de partenaires. La rénovation énergétique des logements est un enjeu très fort car 45% de l'énergie consommée en France vient de l'habitat.
Propos recueillis par François Ploye, en février 2019

Carte d'identité du groupe Cetih Effectif : 1300 salariés Chiffre d'affaires 2018 : 215 M€ Sites de production : sept, dont trois sites consacrés à la porte d'entrée (un pour l'acier, un pour le bois et la menuiserie mixte et un site pour l'alu), deux spécialisés en fenêtres (un en alu et un pour la fenêtre et porte d'entrée PVC), un site pour fabriquer des panneaux acier pour le marché français et européen (en joint venture avec la société canadienne Novatech) et le site de Systovi où sont fabriqués des panneaux solaires pour l'habitat (photovoltaïques et aérovoltaïques). Un huitième site Neovivo est dédié à la rénovation écologique de l'habitat avec en particulier une offre en isolation biosourcée.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter flash Stores & Fermetures


RESPONSABLE BUREAU ETUDES DE PRIX (H/F)

VILLENEUVE LE ROI

RESPONSABLE BUREAU ETUDES DE PRIX (H/F)

HP BTP est une entreprise à taille humaine de 150 salariés qui intervient en...


INGENIEUR ETUDES DE PRIX (H/F)

VILLENEUVE LE ROI

INGENIEUR ETUDES DE PRIX (H/F)

HP BTP est une entreprise à taille humaine de 150 salariés qui intervient en...


Directeur d'exploitation adjoint H/F

VILLENEUVE LE ROI

Directeur d'exploitation adjoint H/F

HP BTP est une entreprise à taille humaine de 150 salariés qui intervient en...

Nous vous recommandons

Jean-Gabriel Creton, président d’Euradif : « Nous gérons sans réelle visibilité sur la suite »

Jean-Gabriel Creton, président d’Euradif : « Nous gérons sans réelle visibilité sur la suite »

Euradif, spécialiste des portes monoblocs, ouvrants et panneaux, avait anticipé la période de confinement et de cessation[…]

29/05/2020 | StratégieEuradif
Emmanuel Lesage, dg de Soprofen, « nous espérons revenir à 100 % à fin juin »

Emmanuel Lesage, dg de Soprofen, « nous espérons revenir à 100 % à fin juin »

Arnaud de Seigneurens, directeur général de France Fermetures : « Une grande inconnue, le comportement des consommateurs »

Arnaud de Seigneurens, directeur général de France Fermetures : « Une grande inconnue, le comportement des consommateurs »

Jean-François Robergeau, pdg de Louineau : « Le moment est propice au changement »

Jean-François Robergeau, pdg de Louineau : « Le moment est propice au changement »

Plus d'articles