Nous suivre Stores & Fermetures

Charles-Gaël Chaloyard, directeur réseau des Aluminiers Technal : « recycler les angoisses en énergies positives »

La rédaction

Mis à jour le à

 

La profession au temps
de la Covid-19

Stores & Fermetures donne la parole aux acteurs de la filière.
L’annonce du confinement, ses effets sur la profession, comment les professionnels se sont organisés au temps de la Covid-19, leur capacité à réagir pour relancer l’activité le plus vite possible sans risque sanitaire, leur esprit d’innovation et de remise en question, les conséquences de la pandémie sur leur activité, leur vision de l’avenir à court et moyen... Ils se livrent.

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Charles-Gaël Chaloyard, directeur réseau des Aluminiers Technal : « recycler les angoisses en énergies positives »

La force d’un réseau, c’est par définition de ne pas laisser l’adhérent seul face à ses problèmes, particulièrement lors d’une crise aussi violente que celle de la Covid. En rassurant et soutenant ses adhérents, Charles-Gaël Chaloyard, directeur réseau des Aluminiers Technal, et ses équipes, leur ont permis de continuer à travailler même pendant le confinement.

Quels ont été les effets de la pandémie et du confinement sur votre activité (arrêt de chantier, fermeture des showrooms, arrêt ou poursuite du travail des commerciaux etc.) ?

Effectivement, les showrooms de nos Aluminiers ont dû fermer mais Technal n’a que très peu arrêté son activité, le temps de s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires, et nous avons continué à livrer nos clients. Les équipes commerciales et animateurs ont soutenu les différents clients tout au long du confinement par une présence téléphonique accrue.

Quelles mesures ont été prises dans l’organisation de votre entreprise pour vous adapter à la situation ?

Mis à part la production qui s’est remise très rapidement à travailler début avril avec des mesures sanitaires exemplaires, l’ensemble des équipes Technal a accompagné les clients en télétravail. C’est également le cas chez nos Aluminiers, la production a rapidement repris chez la plupart de nos adhérents et la pose plutôt à partir du 15 avril. Nous avons été ravis de constater que les particuliers étaient rassurés par les précautions sanitaires prises par nos Aluminiers. La pose des menuiseries a pu se réaliser sans difficultés.

Avez-vous pu poursuivre une activité de chantier ? De commercialisation ? Si oui, comment ?

Beaucoup de dirigeants d’Aluminiers ont poursuivi la commercialisation des offres en allant chez le particulier. Les chantiers de petites et moyennes tailles ont pu reprendre à partir de mi-avril. Pour les plus gros chantiers, c’est un peu plus compliqué.

Comment se déroule le redémarrage lié au déconfinement progressif et que change-t-il pour vos équipes ?

Nos Aluminiers et nos équipes sont impatients de se retrouver mais cela pose quelques difficultés logistiques (hôtels et restaurants fermés). Nous attendons la fin du déconfinement total pour servir les différents clients de nos Aluminiers.

Votre réseau a-t-il développé, à l’occasion de cette crise, de nouveaux outils et/ou services pour vos adhérents ? Si oui, lesquels et sont-ils amenés à perdurer ?

Nous avons multiplié les points de communication avec le réseau en étant présents plusieurs fois par semaine pour toutes sortes d’aides et d’accompagnements : de moyens pour s’équiper en protection sanitaires, de conseils pour les aides financières, de chiffres sur l’activité et enfin une opération commerciale d’envergure pour relancer l’activité.

Quelles sont les conséquences à court terme sur votre volume d’activité et vos ventes ?

Évidemment, cette période à un impact négatif sur nos volumes car nos entreprises ont été fermées puis ont dû s’adapter aux nouvelles contraintes sanitaires qui pèsent sur la productivité des entreprises. Cependant, avec le déconfinement nous nous apercevons que les consommateurs ont passé du temps chez eux, se sont rendu compte de l’importance de leur cocon et vont opérer des transferts de dépenses pour améliorer leur habitat/jardin.

Qu’avez-vous appris durant cette période de crise sur votre process, sur les hommes et femmes qui travaillent avec vous ?

Le besoin, toujours extrêmement important, de communiquer pour ne pas laisser de place à la peur. Notre travail au sein du réseau est de recycler les angoisses en énergies positives et nous nous sommes employés dans ces périodes d’incertitudes à énormément communiquer et à accompagner au quotidien nos clients. Avoir préparé durant le confinement tout un plan de relance en communication et marketing, près le jour du déconfinement, a également beaucoup rassuré les adhérents sur la réactivité et la capacité de Technal à les soutenir dans la durée.

Propos recueillis par Véronique Cottier – mi-mai 2020

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter flash Stores & Fermetures


Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

PARIS

Chargé de maintenance et d'exploitation en électricité h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Plombier h/f

PARIS

Plombier h/f

Le Conservatoire national des arts et métiers est un établissement public...


Technicien BE Froid (H/F)

DOLE

Technicien BE Froid (H/F)

Il y a environ 80 ans, COLRUYT, petite entreprise familiale, voyait le jour...

Nous vous recommandons

Le réseau de réparation de volets Repar'Stores lance de nouveaux outils pour ses franchisés

Le réseau de réparation de volets Repar'Stores lance de nouveaux outils pour ses franchisés

Réaménagement des véhicules utilitaires, amélioration des moyens de paiement... Le réseau de réparateurs de[…]

07/11/2020 | Repar’Stores
Philippe Valette, président de Batiman, veut renforcer le maillage de son réseau

Philippe Valette, président de Batiman, veut renforcer le maillage de son réseau

Jacky Le Calvez, directeur d'Art & Fenêtres « la digitalisation au service de l’enrichissement de l’expérience clients »

Jacky Le Calvez, directeur d'Art & Fenêtres « la digitalisation au service de l’enrichissement de l’expérience clients »

Amaury Deible, directeur d’Arcades & Baies : « Un retour plus fort vers des achats plus raisonnés, plus citoyens, plus écologiques »

Amaury Deible, directeur d’Arcades & Baies : « Un retour plus fort vers des achats plus raisonnés, plus citoyens, plus écologiques »